Le prix à deux rescapées de Hassi-Messaoud (Liberté)

Publié le par Yann

Rahmouna Salah et Fatiha Maâmoura sont deux victimes ayant survécu à l'expédition punitive menée le 13 juillet 2001 contre le bidonville d'El-Haïcha, foyer de la misère dans l'opulente Hassi-Messaoud. Torture et viol ont été en cette nuit le lot des résidentes du bidonville, accusées de voler le travail des hommes, alors qu'elles exerçaient comme femmes de ménage. Il y a un an, les deux femmes confiaient leur souffrance et leur espoir à la comédienne Nadia Kaci qui en a fait un récit bouleversant.

 

“Laissées pour mortes, le lynchage des femmes de Hassi-Messaoud”, a alerté l'opinion internationale sur une barbarie que les autorités n'ont pas réussi à réprimer. Fatiha, Rahmouna et Nadia qui a prêté sa plume, vont recevoir lundi à Paris le prix des Nouveaux Droits de l'Homme. Il leur sera remis par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

 

Liberté, 4 décembre 2010

Publié dans Articles 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article